A la mi-octobre, Google a lancé une nouvelle fonctionnalité liée à la sécurité des comptes Google de ses utilisateurs. En effet, les récents événements de phishing en masse ont fait réagir ce géant du web qui a cherché à trouver une solution pour lutter contre les fraudeurs.

C’est ainsi qu’est sorti la « Protection avancée » de Google. Visant principalement les utilisateurs possédant des données sensibles comme les chefs d’entreprise, les journalistes ou les équipes de campagne électorale, cette fonctionnalité protège de manière efficace les accès aux comptes Gmail et Google Drive, entre autres.

 

Que propose Google pour la sécurité de ses utilisateurs ?

 

Plus question d’utiliser le Google Authenticator ou la vérification de l’identité d’une personne en envoyant un SMS, ces deux technologies s’étant récemment montrés inefficaces. Il faut maintenant être en possession de deux clés de sécurité, la première Bluetooth fonctionnant sur téléphone, tablette et ordinateur et la deuxième USB fonctionnant sur ordinateur.

La présence de ces clés, partie intégrante de la nouvelle fonctionnalité de Google, empêche tout hameçonnage et interdit l’accès aux mails et documents aux autres applications. Les chemins entre logiciels extérieurs et intérieurs à Google sont donc bloqués.

La fonctionnalité pour récupérer son mot de passe, auparavant assez facilement piratable par des personnes aguerries, voit sa complexité accrue avec l’arrivée de ce nouveau produit, qui met en place de nouvelles questions dans le but de bien vérifier l’identité du demandeur.

C’est donc une nouvelle perspective qu’offre Google à ses utilisateurs : une perspective où la sécurité est renforcée et les fraudeurs sont repoussés.

 

Mais alors, quelles sont les limites de ce nouveau produit ?

 

Malgré ses avantages certains, la « Protection avancée » de Google a néanmoins quelques défauts, à commencer par son prix. En effet, si l’accès à la fonctionnalité est gratuite, l’utilisation de clés est nécessaire pour la mise en place de cette protection, clés qui coûtent chacune une vingtaine d’euros. Il faut donc, pour commencer, vraiment vouloir se protéger pour pouvoir investir dans ce matériel.

Si les clés sont achetées, plusieurs contraintes font alors surface. Du fait de l’accès restreint aux fonctionnalités Google, l’accès n’est faisable que par Chrome. Cela rend les applications inutiles et rend plus compliqué un accès aux mails qui se voulait simple.

Toute cette protection limite aussi drastiquement les possibilités des iPhones. En effet, les applications iOS ne peuvent plus accéder à Gmail, Contacts ou encore à Agenda. Il vaut donc vraiment mieux avoir un smartphone Android dans le cas d’un intérêt pour la « Protection avancée » de Google.

Enfin, si des démarches pour récupérer son mot de passe deviennent plus compliqués afin d’empêcher les fraudeurs d’en profiter, cela complexifie aussi la fonctionnalité pour les utilisateurs. Ainsi, pour changer l’accès à son compte, il faut compter plusieurs jours.

 

Finalement, malgré une protection supplémentaire contre l’hameçonnage et les fraudeurs, la « Protection avancée » de Google reste restreinte à un certain type d’utilisateurs de part de par les importantes contraintes qu’elle impose.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>